Biographies des participants

Allmand, Warren Université McGill

L’honorable Warren Allmand, CP, a étudié à l’Université Saint Francis Xavier, à l’Université McGill, à l’Université de Paris, et à l’Institut de droit comparé. Élu en novembre 1965 comme Membre libéral du Parlement pour la circonscription de Notre-Dame de Grâce (Montréal), et réélu pour huit mandats consécutifs, M. Allmand a été Solliciteur général du Canada, Ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien, Ministre de la Consommation et des Corporations, parmi d’autres postes d’importance. Ayant pris sa retraite et quitté le parlement en 1997, il a été président de Droits et Démocratie (le Centre international des droits de la personne et du développement démocratique), consultant pour les droits de l’homme internationaux et a donné des cours à l’Université McGill sur ce même sujet. Il est un ancien du Centre Newman et l’un des membres du Conseil d’administration de l’Association Newman de Montréal.

 

 

Boudreau, Spencer Université McGill

Spencer Boudreau, PhD, est membre de la Faculté des sciences de l’éducation à l’Université McGill où il était directeur des stages et vice-doyen des étudiants/étudiantes. Il est présentement ombudsman des étudiantes/étudiants à McGill. Ses intérêts et ses publications incluent l’éducation religieuse dans les écoles publiques et privées. Il était membre du Comité Catholique du Ministère de l’Éducation durant le débat sur la place de la religion dans les écoles québécoises. Membre de l’Association Newman de Montréal, M. Boudreau a eu le privilège de connaître Monsieur Ryan personnellement.

 

 

Charest, Jean Associé, McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L., s.r.l., Ancien premier ministre du Québec, Membre du Conseil privé de la Reine pour le Canada

Ancien vice-premier ministre du Canada et ancien premier ministre du Québec, Jean Charest est l’une des personnalités politiques les plus connues du Canada. En tant que ministre de l’Environnement, M. Charest a dirigé la délégation canadienne au Sommet de la Terre de Rio en 1992 sur l’économie et l’environnement. Il a été salué pour son leadership parmi les pays du G7 dans le cadre des ententes sur les changements climatiques et la biodiversité. Le gouvernement Charest a été un leader mondial en matière ’environnement et de changements climatiques, connu surtout pour un projet majeur pour le développement durable du Nord du Québec : le Plan Nord. Sous son leadership, le Québec a connu une période de prospérité, enregistrant entre 2008 et 2012 une plus forte croissance économique que celle des États-Unis, de l’Europe, du Canada et de l’Ontario, et ce, malgré une crise financière et économique à l’échelle mondiale. Sur le plan des relations internationales, le gouvernement Charest a été l’administration la plus active de l’histoire du Québec. Il a notamment été l’initiateur d’une entente sans précédent sur la mobilité de la main-d’œuvre conclue entre la France et le Québec. Il a en outre joué un rôle clé dans l’amorce des négociations d’un partenariat économique élargi entre l’Union européenne et le Canada. Jean Charest est associé au sein du cabinet McCarthy Tétrault. Il apporte une expertise inestimable aux clients du cabinet grâce à sa connaissance approfondie et à sa vaste expérience de la politique publique, du secteur des affaires au Canada et des questions internationales. En tant que conseiller stratégique doté d’une perspective unique, il accompagne les clients dans le cadre d’opérations, de projets et de mandats internationaux particulièrement complexes en les guidant à travers les rouages du monde des affaires à l’échelle mondiale.

 

 

Descôteaux, Bernard Le Devoir

Bernard Descôteaux est le directeur du quotidien Le Devoir, poste qu’il occupe depuis 1999. Il s’est joint au Devoir en 1974 comme journaliste alors que Claude Ryan en était le directeur. En plus de ses nombreux articles, M. Descôteaux est l’auteur du livre Québec : Élections 1981 (Montréal : Hurtubise, 1981) et auteur contributeur de La bataille de l’imprimé à l’ère du papier électronique (Montréal : PUM, 2008) et de Le nouvel ordre constitutionnel. Du rapatriement de 1982 à nos jours (Montréal : PUQ, 2013).

 

 

 

Donovan, Paul École secondaire Loyola

Paul Donovan a travaillé dans l’éducation pendant plus de 20 ans. Il a été enseignant, entraîneur, vice-principal et a occupé le poste de principal à l’école secondaire Loyola pendant les 9 dernières années. Il a joué un rôle important dans l’affaire de Loyola à la Cour suprême à propos de l’éducation religieuse et du rôle de l’état. Il est le président de l’Association des écoles privées du Québec ainsi que le président du conseil catholique d’expression anglaise.

 

 

 

 

Fortier, André École nationale d'administration publique

André Fortier est directeur administratif de L’Observatoire de l’administration publique à l’ENAP. Il a occupé différentes fonctions à titre de secrétaire général associé au ministère du Conseil exécutif de 2005 à 2012. De 1981 à 1991, M. Fortier a collaboré avec Claude Ryan, d’abord à titre de recherchiste à l’Assemblée nationale et, à compter de 1985, à titre de directeur de cabinet, le secondant dans ses responsabilités ministérielles en matière d’éducation, d’enseignement supérieur de science, d’affaires municipales, de sécurité publique et d’application de la Charte de la langue française.

 

 

 

Mme Gisèle Gallichan journaliste indépendante et animatrice

Journaliste de métier, Mme Gisèle Gallichan a fait ses débuts comme rédactrice et reporter à la station CKCV de Québec en 1963. Pendant près de trente ans, elle a été correspondante parlementaire à l’Assemblée nationale, successivement pour le réseau radiophonique Radio-Mutuel, pour la télé et la radio de Radio-Canada, pour le réseau TVA et pour Radio-Québec (*devenue Télé-Québec). Nommée membre du Bureau des audiences publiques sur l'environnement en 1997, elle est revenue, depuis 2004, à son métier, à titre de journaliste indépendante (pigiste). Elle est membre honoraire à vie de la Tribune de la presse de l’Assemblée nationale.

 

 

Gauvreau, Michael Université McMaster

Professeur d’histoire à l’Université McMaster, Michael Gauvreau rédige actuellement une biographie en deux volumes de Claude Ryan, le situant au croisement du catholicisme, du libéralisme, du fédéralisme et du nationalisme au Québec entre 1950 et 1995. Il est l’auteur de Catholicisme, nationalisme et fédéralisme, dans la pensée de Claude Ryan : la contribution de l'Action catholique, 1945-1964 (2009) et de la monographie primée Les Origines catholiques de la Révolution tranquille 1931-1970 (Montréal : Fides, 2008).

 

 

 

Kelley, Geoffrey Député à l’Assemblée nationale du Québec

Goeffrey Kelley fut élu pour la première fois à l’Assemblée nationale du Québec en 1994 et en est présentement à son sixième mandat consécutif de député libéral de Jacques-Cartier. En plus de représenter ses électeurs, il préside le caucus de l’Opposition officielle et est le porte-parole de l’Opposition officielle pour les affaires autochtones et les relations avec la communauté anglophone. De septembre 1990 à février 1994, M. Kelley a occupé le poste d'adjoint politique dans le cabinet de M. Ryan lorsque celui-ci était ministre de la Sécurité publique et des Affaires municipales. M. Kelley s'occupait des relations entre la police et les minorités, des relations avec les Premières Nations et avec les communautés inuites et de l'élaboration d'une nouvelle loi sur la langue.

 

 

 

Lachapelle, Guy Université Concordia

Professeur de science politique à l'Université Concordia  et secrétaire général de l'Association internationale de science politique, Guy Lachapelle est connu en tant qu’expert de la scène politique au Québec et au Canada. Il est l’auteur du livre Claude Ryan et la violence du pouvoir – Le Devoir et la Crise d’octobre 1970 ou le combat de journalistes démocrates (Presses de l’Université Laval, 2005).

 

 

 

 

 

Lefebvre, Solange Université de Montréal

La professeure Lefebvre est titulaire de la Chaire de religion, culture et société à l’Université de Montréal. Elle a écrit sur l’Église catholique au Québec et sur des débats récents au Québec, y compris sur les accommodements raisonnables, la diversité religieuse et la religion dans la sphère publique.  La faculté de théologie et de sciences des religions où elle enseigne accorde annuellement l’une de ses bourses étudiantes grâce à un don de Claude Ryan légué à l’Université de Montréal. Elle a aussi co-organisé et co-dirigé un colloque en l’honneur de Claude Ryan à l’Université de Montréal en 2005, dont les actes ont été publiés : Ruptures et continuité de la société québécoise. Trajectoires de Claude Ryan (Faculté des études supérieures, Université de Montréal, 2005).

 

 

Leclerc, Jean-Claude Le Devoir

Mr. Jean-Claude Leclerc, born in Trois-Rivières, has a law degree from the Université de Montréal. During his long career in journalism, he spent more than twenty years as an editor at Le Devoir newspaper. Jean-Claude Leclerc is now Le Devoir's "Éthique et religions" columnist. He is a writing consultant and teaches journalism at the Faculté d'Éducation permanent at l'Université de Montréal.

 

 

 

 

Marcil, Olivier Université McGill

Depuis 2011, Olivier Marcil détient le poste de vice-principal de McGill aux communications et relations extérieures. Il travaillait auparavant à l’Assemblée nationale du Québec auprès de M. Clément Gignac et de M. Benoît Pelletier à titre de chef de cabinet. Monsieur Marcil a aussi été conseiller du premier ministre Jean Charest. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages portant sur le paysage politique au Québec dont une étude sur Claude Ryan intitulée La Raison et l’équilibre. Libéralisme, nationalisme et catholicisme dans la pensée de Claude Ryan au Devoir (1962-1978) (Éditions Varia, 2002).

 

 

 

Mulcair, Hon. Thomas Conseil privé de la Reine et député

Thomas Mulcair est député d’Outremont, chef de l’Opposition officielle à la Chambre des communes du Canada et chef du Nouveau Parti démocratique du Canada depuis 2012, ayant succédé à M. Jack Layton (1950-2011). Mulcair était collègue et ami de Claude Ryan. Avant sa carrière d’homme politique au fédéral, Mulcair a exercé trois mandats successifs de 1994 à 2003 comme député libéral à l’Assemblée nationale du Québec pour la circonscription de Chomedey, occupant des postes clés tels porte-parole pour la justice et le commerce et ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs.

 

 

 

Mulroney, Le très hon. Brian Conseil privé de la Reine, Compagnon de l’Ordre du Canada, grand officier de l’Ordre national du Québec

En septembre 1984, Brian Mulroney devenait le dix-huitième premier ministre du Canada. Quatre ans plus tard, il était réélu avec un gouvernement majoritaire, devenant ainsi le seul premier ministre canadien en 35 ans à obtenir un gouvernement majoritaire au cours de deux mandats successifs et le seul premier ministre conservateur à le faire en 100 ans. Il démissionnait en juin 1993, après avoir été premier ministre pendant près de neuf ans. Après son départ de la politique, M. Mulroney a rejoint les rangs du cabinet d’avocats montréalais Norton Rose Fulbright à titre d’associé principal. M. Mulroney s’est vu remettre le plus grand honneur du Canada, celui de Compagnon de l’Ordre du Canada, et il a également été fait grand officier de l’Ordre national du Québec. Il a reçu des diplômes honorifiques et des prix d’universités et de gouvernements au pays comme à l’étranger.

 

 

Parisella, John Campus Montréal

Directeur exécutif de Campus Montréal, responsable de la grande campagne de financement de HEC Montréal, de Polytechnique Montréal et de l’Université de Montréal, John Parisella était auparavant le délégué général du Québec à New York. Il a également été directeur général du Parti libéral du Québec (1986-1988) et chef de cabinet des premiers ministres Robert Bourassa et Daniel Johnson de 1989 à 1994. Il a aussi été le président de BCP jusqu’en 2009. M. Parisella s’est engagé en politique à l’arrivée de M. Claude Ryan au PLQ et il est devenu membre du Parti libéral la veille du jour où M. Ryan a annoncé sa candidature à la chefferie.

 

 

 

Pratte, André La Presse

Journaliste de plus de trente ans d’expérience et plusieurs fois lauréat au Concours canadien de journalisme, Monsieur Pratte a été nommé au poste d’éditorialiste en chef de La Presse en 2001, s’étant joint au journal en 1986. Il est l’auteur de plusieurs monographies politiques dont Wilfrid Laurier (Montréal : Boréal, 2011)

 

 

 

 

 

Proulx, Jean-Pierre l'Université de Montréal, emeritus

Aujourd'hui retraité, Jean-Pierre Proulx a été professeur à l'Université de Montréal de 1991 à 2009, période pendant laquelle il a aussi été président du Conseil supérieur de l'éducation (2002-2006). Par ailleurs, il a, pendant son professorat, présidé le Groupe de travail sur la place de la religion à l'école (1997-1999) qui a donné lieu au rapport Laïcité et religions (1999), rapport que Claude Ryan a critiqué à l'époque. Ce rapport a mené à la laïcisation complète du système scolaire public du Québec. Auparavant, Monsieur Proulx a été journaliste et éditorialiste au quotidien Le Devoir, traitant de la religion et de l'éducation (1968-1974 et 1980-1991). Entre 1975 et 1980, il a été cadre au Ministère de l'Éducation comme responsable de l'application de la Charte de la langue française en éducation.

 

 

Raboy, Marc Université McGill

Marc Raboy est professeur et titulaire de la Chaire Beaverbrook en éthique, média et communication au Département d’histoire de l’art et d’études en communication. Ancien journaliste dans une grande variété de médias, ayant fait ses études à McGill, le Professeur Raboy a enseigné à l’Université de Montréal et à l’Université Laval. Il est l’auteur et l’éditeur de dix-sept livres et de plus de cent articles et chapitres de livres, ainsi que de rapports pour des organismes comme la Banque mondiale, l’UNESCO, l’Organisme de radiodiffusion du Japon, l’Union européenne de radiodiffusion, le Secrétariat de la recherche sur les politiques du gouvernement du Canada et le Ministère québécois de la culture et des communications.

 

 

Robillard, Denise Professeure émérite et auteure

Denise Robillard est détentrice d’un PhD en sciences religieuses de l’Université d’Ottawa. Elle est l’auteure des ouvrages suivants : Paul-Émile Léger, Évolution de sa pensée, 1950-1967; La traversée du Saguenay. Cent ans d’éducation. Les Sœurs de Notre-Dame du Bon-Conseil de Chicoutimi. 1894-1994; Aventurières de l’ombre. Les missions des Sœurs de la Providence de Montréal, 1962-1997; Maurice Baudoux, 1902-1988. Une grande figure de l’Église et de la société dans l’Ouest canadien; L’Ordre de Jacques Cartier, une société secrète pour les Canadiens français catholiques, 1926-1950; et Monseigneur Joseph Charbonneau. Bouc émissaire d’une lutte de pouvoir. Elle a rencontré Claude Ryan en 1985, dans le cadre de sa recherche pour la biographie de Mgr Charbonneau, qu’il avait connu en 1940, alors qu’il était impliqué dans l’Action catholique.

 

 

Ryan, Patrice Ryan Affaires Publiques

Patrice Ryan est le président de Ryan Affaires Publiques, une firme de relations publiques qu’il a fondée en 2006. Fils du regretté Claude Ryan, il vit à Montréal avec sa femme Marie-Claude Lortie et leurs trois enfants, Juliette, Léon et Alice.

Parrainé par   

  • Bureau du Provost

    Bureau des communications et relations externes

    Le doyen de la faculté des arts

    Chaire Kennedy Smith en études catholiques

    Faculté des études religieuses

    Centre de recherche sur la religion

    Pluralisme, religion et politique de l’État

    Institut d’études canadiennes de McGill